Eliminer proprement les produits dangereux

Quelques rappels pour bien se débarrasser de ses produits dangereux :

 Les piles, les cartouches d’encre et les néons doivent être rapportés dans votre mairie, en grande surface (à l’entrée du magasin) ou en déchèteries ;

Les restes et emballages vides de produits de bricolage ou jardinage (peintures, solvants, huiles, colles, …) sont à rapporter impérativement en déchèteries.

Les flacons vides ayant contenu des produits d’entretien de type eau de javel, déboucheur de canalisation doivent être déposés dans les conteneurs bleus car ils sont recyclables.

Le saviez-vous ?
Les pharmacies ont l’obligation de récupérer les médicaments périmés ou non utilisés. Jetés dans les toilettes, les médicaments contribuent au dérèglement des écosystèmes des rivières.

Dangereux pour l’environnement et notre santé, les produits dangereux ne doivent en aucun cas :
- être abandonnés dans la nature ou brûlés ;
- être déversés dans l’évier, les toilettes, les égouts ou les fossés ;
- être jetés avec les ordures ménagères.

S’ils ne sont pas collectés dans les lieux appropriés, ils font courir un risque :
- pour le personnel de collecte ;
- pour l’environnement (une pile abandonnée dans la nature = 1 m3 de terre et 1000 m3 d’eau contaminés pendant 50 ans ; 1 Litre d’huile versée dans le milieu naturel = formation d’une pellicule sur une surface de 1000 m3 d’eau et réduction de l’oxygénation) ;
- aux installations de traitement, d’autant plus qu’à partir du 2ème semestre 2015 nos ordures ménagères ne seront plus enfouies directement, mais seront préalablement traitées dans une usine pour produire du méthane et du compost. Pour être utilisable en agriculture, le compost devra répondre à la norme NFU44-051.